Baromètre Mazars C-Suite 2021 : les dirigeants prêts pour les transformations à venir en matière de technologie et de durabilité

• Les dirigeants interrogés s’attendent à des transformations profondes de leurs stratégies en matière de technologie (68%) et de durabilité (62%)
• Les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) sont désormais en bonne place dans l’agenda des dirigeants et les trois quarts des entreprises prévoient d’augmenter leurs investissements dans le développement durable
• Les dirigeants suisses estiment que les défis majeurs seront d’ordre technologiques et économiques

Genève, 5 avril 2022 : Mazars en Suisse, un acteur majeur de l’audit, de la fiscalité et du conseil, publie la nouvelle édition de son baromètre C-Suite 2021. Ce baromètre, réalisé au quatrième trimestre 2021, a sondé plus de 1 000 dirigeants de 39 pays du monde entier. 

Transformations à venir en matière de technologie et de durabilité

L'enquête montre que les dirigeants s'attendent à une transformation de leur entreprise, les transformations liées à la technologie et à la durabilité étant les plus nommées : près des deux tiers (62%) s'attendent à transformer leur stratégie de durabilité dans les années à venir, juste derrière la transformation technologique (68%). Les dirigeants suisses s'accordent à dire que les tendances technologiques et économiques seront pour eux les plus importantes. De plus, ils sont plus enclins que leurs homologues internationaux à prédire que les tendances géopolitiques affecteront leurs activités et moins enclins à mettre en avant l'évolution des attentes en matière de gouvernance et d'éthique.

Illustration 1: transformations en matière de technologie et de durabilité

Confiance et résilience

Les entreprises ont confiance en leur capacité à répondre aux tendances à venir : 94% d'entre elles estiment être capables de répondre aux transformations en matière de technologie et d'innovation ; 91% ont confiance en leur capacité à répondre aux attentes en matière de gouvernance, d'éthique et de responsabilité sociale. De plus, 90% pensent être en mesure de répondre à des exigences réglementaires nouvelles ou plus strictes. La plupart (88%) pensent avoir la résilience nécessaire pour surmonter une crise. Face à l'augmentation des cyber-risques, 68 % des dirigeants interrogés sont convaincus que leurs données sont totalement protégées. 

L'ESG fait partie intégrante de l'agenda des dirigeants

Les entreprises prévoient de transformer leurs stratégies de durabilité, d'augmenter les investissements dans les initiatives de développement durable et de prendre des engagements publics sur ce sujet. L'ESG fait désormais partie intégrante de l'agenda des dirigeants. En Suisse, les problèmes de financement représentent un frein relativement faible aux investissements ESG. Contrairement à leurs homologues internationaux qui pensent que le financement des investissements ESG est le problème n°1 au développement de la durabilité dans leurs entreprises. En Suisse, c'est le dernier facteur listé. La réduction des déchets est la deuxième priorité environnementale des dirigeants mondiaux ; elle ne figure pas parmi les trois premières priorités des dirigeants suisses.

Illustration 2: engagements en matière d’ESG

De la stratégie à l'action

Pour faire face aux transformations attendues, rentabiliser les investissements prévus et tenir leurs engagements, notamment en matière d'ESG, les entreprises doivent passer de l'intention à l'action. Pour ce faire, elles doivent mettre en place les programmes adéquats et s'entourer de personnes compétentes. Près de deux tiers (63%) des entreprises déclarent que la pandémie a modifié les styles de leadership dont leur organisation a besoin, mais la plupart (88 %) pensent qu'elles disposent déjà des compétences nécessaires. Les dirigeants suisses sont aussi confiants que leurs homologues internationaux dans le fait que leurs entreprises disposent des compétences nécessaires pour faire face aux défis actuels à moyen terme. Néanmoins, les dirigeants suisses estiment que l'adaptation au télétravail et la sécurité informatique sont les principales évolutions qui affecteront leurs entreprises à long terme en raison de la pandémie.

Illustration 3: compétences nécessaires et leadership 

Méthodologie 

Le baromètre Mazars C-Suite a été conçu et réalisé par GQR Research, en collaboration avec Mazars. Les données ont été recueillies via une enquête en ligne entre le 24 septembre 2021 et le 25 octobre 2021. L'échantillon total est de 1 130 personnes, dont 1 096 proviennent de panels en ligne et 34 ont été invitées par e-mail directement par Mazars.