Comment la digitalisation change-t-elle le visage de la criminalité économique et de sa détection ?

Etude de marché ASCO / EXPERTsuisse 2021

Article de Matthias Kiener, responsable forensic, dans l'étude de marché ASCO / EXPERTsuisse

De nouveaux schémas de fraude grâce aux nouvelles technologies

La fulgurante évolution de la technologie de ces dernières années offre, tant aux criminels en col blanc qu’à ceux qui enquêtent et détectent ces cas de criminalité économique, une multitude de nouveaux instruments. Ainsi il est difficile de prendre la mesure des moyens supplémentaires dont disposent les fraudeurs grâce aux nouvelles technologies tant elles se développent rapidement et continuellement.

Les délits commis grâce à celles-ci atteignent des dimensions sans précédent que ce soit au vu de l'ampleur des dommages que de la difficulté pour les enquêteurs de détecter ces fraudes.

Moins de fraudes grâce à la technologie blockchain ?

Aujourd'hui, la technologie blockchain est considérée comme un outil extrêmement efficace face aux fraudes car elle ne laisse que peu de latitude aux agissements des délinquants économiques.

Il faut toutefois garder à l'esprit que l'utilisation de la blockchain dans les entreprises n'est pas encore très répandue. En outre, elle n'est pas capable d'enregistrer de manière autonome le contexte d'une transaction et de reconnaître s’il y a fraude.

Même avec l'utilisation de la blockchain, les interactions humaines demeurent importantes. Les informations doivent toujours provenir d'une source fiable et les transactions doivent être formellement autorisées par des acteurs n’agissant pas de manière frauduleuse.

Les fraudeurs peuvent également utiliser d'autres technologies telles que l'intelligence artificielle ou l'automatisation des processus par la robotique (« RPA ») pour commettre des infractions. Comme ces systèmes utilisent des algorithmes programmés par l'homme, on peut partir du principe que ces algorithmes peuvent être également utilisés pour commettre des délits économiques à grande échelle.

Les nouveaux enjeux de la prévention de la fraude

Afin d’être en mesure d'enquêter et de découvrir les infractions commises à l'aide des nouvelles technologies à l'avenir, les enquêteurs seront également obligés d’utiliser les nouveaux outils technologiques en matière de prévention et de détection de la fraude.

Aujourd'hui déjà, un grand nombre d'entreprises misent sur l'analyse des données afin d'identifier de potentielles anomalies dans leurs transactions commerciales. Il y a fort à parier que cette approche traditionnelle sera bientôt remplacée par des technologies plus récentes telles que la visualisation des données, l'analyse prédictive ou l'intelligence artificielle.

A l'avenir, les enquêteurs devront faire preuve d'encore plus d'innovation pour détecter les fraudeurs, compte tenu de l'évolution rapide de l'environnement technologique et des nouvelles possibilités qui se présentent.