Les PME face au Covid-19

La pandémie de Covid-19 est une menace très grave pour la santé et le bien-être des populations du monde entier. La propagation du virus, ainsi que les efforts déployés pour l'endiguer, ont désormais un impact important sur notre vie quotidienne tant professionnelle que personnelle. La priorité doit être donnée à prendre toutes les mesures nécessaires pour atténuer les effets de la pandémie et protéger nos populations. Cette crise entraîne d’inévitables répercussions économiques et une incertitude majeure notamment pour les PME.

Opérant en terrain inconnu, les dirigeants d'entreprises doivent faire face à cette crise de manière proactive en se concentrant sur leur exposition au risque, leur interdépendance et leur éligibilité à recevoir un soutien du Conseil fédéral et/ou des cantons.

Mesures pour atténuer les conséquences économiques du Covid-19 décidées par le Conseil fédéral

Craignant un ralentissement mondial, les décideurs politiques ont réagi rapidement, mais les aides spécifiques diffèrent d’un pays à l’autre. En Suisse, le Conseil fédéral a arrêté un train de mesures à hauteur de plus de 42 milliards en vue d’atténuer l’impact économique de la propagation du coronavirus. L’objectif de ces mesures, qui s’adressent à différents groupes cibles, est de sauvegarder les emplois, de garantir les salaires et de soutenir les indépendants. Ces mesures concernent les aides aux entreprises sous la forme de liquidités, l’extension du chômage partiel et la simplification des démarches, les indemnités en cas de perte de gain pour les indépendants, les allocations pour pertes de gain pour les salariés et des mesures spécifiques pour le mode culturel et les organisations sportives. 

Il est essentiel de déterminer si et comment votre entreprise peut bénéficier de ces mesures ainsi que des nouvelles facilités bancaires. Etant donné l’évolution rapide des annonces concernant les aides publiques et les mesures décidées par les banques, il est recommandé de faire appel à des experts qui peuvent vous expliquer comment ces aides peuvent aider au mieux votre entreprise dans cette situation exceptionnelle. 

L’importance d’une communication claire et permanente avec vos collaborateurs

En ces temps nouveaux où le confinement volontaire ou forcé des équipes et le télétravail ont été instauré, une communication claire et continue avec vos équipes est clé afin que tous vos employés aient un niveau d’informations suffisant pour continuer leurs activités et avoir un échange régulier. Si la situation devait se prolonger, il sera peut-être nécessaire de vous réorganiser. Vous devrez alors analyser les contrats de vos collaborateurs pour affiner la marge de manœuvre qu’aurait la direction dans ce cas.

Prévisions en matière de trésorerie

Les habitudes de consommation ont été bouleversées par cette crise. Alors que les supermarchés, les pharmacies et d'autres entreprises, dont l’activité est liée à des besoins nécessaires, ont connu des pics d’activité sans précédent, d'autres secteurs – l’hôtellerie et les loisirs, par exemple – ont vu leurs ventes chuter.

Il est donc essentiel aujourd’hui de réviser vos prévisions de flux de trésorerie sur une base hebdomadaire et d’effectuer une analyse des différents scénarii possibles. Cette analyse vous permettra de cartographier les performances potentielles et les mouvements de trésorerie basé sur différents niveaux de ralentissement voire d'interruption de vos activités. Vous disposerez ainsi d’informations cruciales et nécessaires pour échanger avec vos actionnaires et votre banque par exemple.

Échangez avec les acteurs de votre écosystème

Un événement de cette envergure, qui touche autant de personnes, nous pousse à devenir plus ouverts et plus francs dans nos échanges. Il existe un sentiment croissant que toutes les entreprises sont « sur le même bateau » : ne vous repliez pas sur vous ! Si votre entreprise est exposée en raison d’une trésorerie limitée, essayez de reporter vos dépenses importantes, discutez avec votre propriétaire sur un éventuel report de loyer et, si nécessaire, recourez à des emprunts.

Quelles priorités pour le business « B2C » et « B2B » ?

Il est difficile de prévoir la demande B2C au cours des prochaines semaines et des prochains mois. Mais compte tenu de l'incertitude, il est probable que la plupart des clients ne s'engageront pas dans des dépenses ou des investissements importants. Vous devez être capable de vous adapter à la demande prévue pour vos produits ou services afin d’être aligné avec votre plan de continuité. Là encore, ces informations sont essentielles pour d’éventuelles négociations avec vos principales parties prenantes (créanciers, propriétaires ou autres). 

Si votre entreprise cible les marchés B2B, vous devez déterminer le degré d'exposition de votre clientèle. La situation présente fait que de nombreuses entreprises vont souffrir tandis que certaines vont y gagner. En vous concentrant sur celles qui ont besoin de votre aide, vous pouvez renforcer vos relations commerciales à long terme de manière durable. 

Pour en savoir plus sur la manière dont nous pouvons aider votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter. 

Article rédigé par Gareth Jones, Associé Mazars

mp 1600x500.jpg

Privately Owned Business

Running a successful privately owned business is never straightforward. There are new challenges around every corner and while we all love a challenge, too many can take your focus off growing the value of your business. A partnership with Mazars reduces the complexity of managing your business and helps you make the right decisions, at the right time, to improve performance, drive growth and enhance shareholder value.