La Loi sur le blanchiment d'argent est un genre de Fatca version suisse

L'Agefi - 16 février 2015

SWISSLEAKS - Efficacité de la LBA remise en question par les listes HSBC. Le blanchiment d'argent s'aligne sur la fraude fiscale.

Laurent Bovet, senior manager au sein du cabinet d'audit Mazars à Genève fait le point sur les dernières évolutions de la loi sur le blanchiment d'argent (LBA) adoptées en décembre dernier.

Cette loi a fait l'objet de vives critiques suite à l'affaire SwissLeaks la semaine dernière. Mercredi dernier, l'Autorité des marchés financiers (Finma) a ouvert une procédure de consultation sur l'ordonnance correspondant à la nouvelle mouture de la LBA (OBA) jusqu'au 7 avril. Plus que les principes, certaines applications concrètes des changements soulèvent des interrogations, notamment au niveau de la conformité fiscale.

Lire la suite

Interview réalisée par Marjorie Théry et publiée dans L'Agefi le 16 février 2015

Documents à télécharger

Partager