A qui pouvez-vous faire confiance?

PME Magazine - septembre 2014

Nous attachons trop d'importance à la réputation et à la confiance en soi, ignorant que le comportement humain est toujours perméable au contexte et peut souvent être mieux évalué par notre propre intuition. Quelques conseils pour mieux juger.

"Je me fais ma propre opinion en suivant surtout mon instinct"

José Caneda, associé chez Mazars, préfère de longs entretiens d'embauche, car on ne peut pas jouer un rôle pendant plusieurs heures.

"La sincérité et l'authenticité sont essentielles pour toute relation de confiance. Or, nous sommes dans un monde où l'image et le marketing prennent toujours plus d'importance. Mes signaux d'alarme s'allument immédiatement lorsque je suis confronté à des personnes dont le discours évoque celui de la vente. Je me méfie des gens qui font du self-marketing. Je me base, bien sûr, sur des faits concrets pour accorder ma confiance, tout en laissant aussi une large place à mon instinct. Je m'efforce de le suivre et je dois admettre l'avoir regretté les fois où je suis passé outre. Même si j’accorde de l'importance à la réputation de quelqu'un, je veux surtout me faire ma propre opinion. Pour cela, je crois beaucoup à la rencontre, à la discussion. Par exemple, au sein de notre entreprise, les entretiens d'embauche sont souvent très longs, car j'ai constaté que l'on ne peut pas jouer un rôle pendant plusieurs heures. Le masque finit toujours par tomber. Je suis conscient que je dois, moi aussi, être en mesure de donner confiance aux autres qu'il s'agisse de partenaire dans les affaires, de clients ou de collaborateurs. J'essaie donc d'appliquer les mêmes principes: honnêteté, franchise et écoute."

Documents à télécharger

Partager