Etude Mazars - Vers un nouveau luxe : éthique et création de valeur

Mazars a réalisé une étude qui présente un panorama des pratiques des maisons de luxe en matière d’éthique.

À l’instar de maisons de luxe qui travaillent actuellement sur la conception d’un cuir écologique exempt de toute forme de cruauté animale, la préservation de l’environnement, la responsabilité sociétale de l’entreprise ou plus largement l’éthique et la durabilité sont désormais des priorités stratégiques dans le luxe.

Mazars dresse un panorama témoignant des pratiques engagées dans la filière à l’échelle internationale. L’étude recense les pratiques de 112 entreprises de la filière et de 7 fédérations en couvrant particulièrement les secteurs de la mode, de la maroquinerie, de la joaillerie, de l’horlogerie et la fourrure.

PANORAMA DES 4 DISPOSITIFS ÉTHIQUES

Le recensement des pratiques les plus représentées a permis de faire émerger quatre logiques pour dresser un panorama des dispositifs éthiques : l’approvisionnement en matières premières, l’environnement et le territoire, la main d’œuvre et les conditions sociales, le respect du consommateur et la qualité des produits.

DE L’ÉTHIQUE À LA CRÉATION DE VALEUR

Le panorama des pratiques témoigne de la volonté des maisons de luxe à s’engager en faveur de l’environnement et de bâtir des principes d’actions éthiques. Dès lors, comment s’articule le respect de l’environnement et les enjeux éthiques avec la création de valeur? Quelles sont les stratégies mises en place par les acteurs?  Mazars a identifié trois écosystèmes : une posture réactive dans laquelle les pratiques s’adaptent aux standards, un deuxième écosystème qui comprend les Maisons qui investissent largement pour faire de l’éthique une orientation stratégique, enfin un troisième écosystème constitué de pures players qui cherchent à réinventer les codes du luxe. Un monde est en construction et c’est passionnant.

Documents à télécharger

Partager